Coalition Canadienne pour la Protection des Animaux de Ferme

Coalition Canadienne pour la Protection des Animaux de Ferme

Améliorer la vie des animaux d'élevage depuis 2005

Photo: Getty Images

Dindes

Il y a dix-huit millions de dindes au Canada élevées intensivement pour la nourriture. Ils sont élevés pour grandir rapidement jusqu'à leur poids maximum dans les plus brefs délais et dans le moins d'espace possible.

Turkeys are subjected to the same harsh conditions as chickens raised for meat. They are housed with thousands of other birds with no natural light and poor ventilation. They are in extremely crowded, barren environments. By the time they are slaughtered, each bird has two square feet of space and the barns become increasingly crowded as they grow. The litter on the floors is not changed so the floor is covered with feces causing ammonia buildup.

En raison du stress de la surpopulation, de l'incapacité de se déplacer et d'exprimer des comportements naturels, des conditions physiques douloureuses et du manque d'ordre social, des comportements de détresse tels que le picage des plumes en résulteront.

Les dindes d'élevage industriel souffrent d'une éruption de problèmes physiques. Ils sont sensibles aux ulcérations des pieds et à la boiterie à cause des sols humides et couverts de litière. Les dindes sont élevées pour prendre du poids très rapidement et pour développer de gros muscles de la poitrine. Les articulations de l'oiseau sont incapables de supporter leur poids. Leur cœur est stressé et ils ont du mal à respirer.

Les dindes sont soumises à des pratiques d'élevage douloureuses. La pratique du débecquage de la dinde est extrêmement douloureuse et cruelle. Le bec de la dinde contient de nombreuses terminaisons nerveuses. Les dindes mâles ont leur snood enlevé. Les dindes ont également leurs ailes de vol coupées, le dessus des orteils amputé et la longue griffe à l'arrière du pied (éperon) retirée. Ces procédures provoquent des douleurs à court et à long terme.

Des niveaux élevés d'ammoniac dans les étables industrielles provoquent des infections respiratoires et des plaies. Les dindes souffrent de brûlures causées par l'ammoniac aux yeux, aux voies respiratoires, aux seins et aux pattes.

Les dindes sont généralement abattues vers l'âge de 16 semaines. A l'abattage, les volailles, pesant 15 kg, sont suspendues la tête en bas par les pieds dans des fers métalliques sur une ligne mouvante provoquant une douleur atroce. Les oiseaux sont destinés à être étourdis dans un bain d'eau électrifié avant d'être égorgés, mais tous les oiseaux ne sont pas dans la bonne position pour l'étourdissement et la coupe du cou, et certains entrent dans le bassin d'échaudage (pour enlever leurs plumes) toujours vivants et conscients. Une méthode de mise à mort moins stressante est la mise à mort sous atmosphère contrôlée à l'aide de gaz inerte. Cette méthode n'est pas encore largement utilisée au Canada.

Références:

Code de pratique de la volaille

Logement et gestion (en anglais)

Quels sont les problèmes de bien-être animal associés à la production de dinde (en anglais)

en_USEnglish